AMEXIQUE : L'ARME À FEU FAIT VIVRE

VENTE D'ARMES AU MEXIQUE  :

UNE ÉCONOMIE SOUTERRAINE

AUX ÉTATS-UNIS

Le Mexique ne fabrique pas d'armes légères. Pourtant elles sont partout. En quantité massive.

[Are_PayPal_LoginPlease]

Une étude récente établit non seulement que la majorité des armes utilisées par les narcotrafiquants mexicains provient des États-Unis mais aussi que près de la moitié des armuriers des États américains doivent le maintien de leur activité économique à ces ventes illégales d'armes. L'étude estime en fait le pourcentage de ces boutiques d'armes qui n'auraient plus de chiffre d'affaire suffisant si elle étaient situées plus loin des frontières du Mexique.

L'étude « The way of the gun : estimating firearms trafic across the US-Mexico border » a été menée par des chercheurs du Trans-Border Institute de l'université de San Diego et l'Igarapé Institute basé au Brésil, think tank dédié aux alternatives à la sécurité et au développement. Ses résultats estiment qu'entre 2010 et 2012 quelques 253 000 armes à feu ont été achetées chaque année pour alimenter le trafic entre les États-Unis et le Mexique. Soit de 1 à 4 % des ventes d'armes sur le sol des États-Unis.

Selon ces chercheurs, le trafic représenterait une valeur annuelle de 127 million de dollars (environ 95 millions d'euros) pour l'industrie américaine du commerce des armes à feu, soit quatre fois plus que dans la période 1997-1999

Sources : thinkprogress.org ; San Diego University. 

Etude « The way of the gun : estimating firearms trafic across the US-Mexico border »

[/Are_PayPal_LoginPlease]

Lire toutes les dépêches

 

Posted in Criminalités n°8 - juin, juillet, août 2013, Dépêches / n°8, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , , .

Laisser un commentaire