Australie : l'infiltration des gangs de bikers dans la police

BIENVENUE AU CLUB 

BONNES AFFAIRES POUR TOUS

Des gangs de motards, Hell's Angels, Comanchero et Bandidos auraient infiltré la police. Une douzaine d'officiers de police est soupçonnée d'avoir des liens suspects avec les gangs de motards de l'Etat de Victoria dans le sud est du pays, une infiltration qui peut prendre de l'ampleur, les agents corrompus se chargeant de recruter au sein de leurs rangs, selon les porte-paroles de la police, très préoccupés par ces cas de corruption interne, qui compromettent leurs enquêtes, leurs interventions, mais aussi la sécurité de policiers eux-mêmes infiltrés dans les bandes organisées de motards.

Les motards ont répondu par le même biais, en retournant la pratique de l'infiltration vers le corps de fonctionnaires chargé de les surveiller. Les renseignements fournis aux motards par les policiers corrompus permettent aussi de révéler les identités des informateurs. En 2004, le vol de la fiche de Terrence Hodson, un informateur de police sur les question de drogues avait précédé son meurtre et celui de son épouse.

Du personnel policier se serait rapproché des bikers de ces gangs au sein de salons de tatouage et des salles de gym et de musculation fréquentés par les motards. Un porte parole de la police a aussi évoqué le souci que des policiers prennent des amphétamines et des stéroïdes, fournis par les membres des gangs de motards pour les compromettre. La détection des produits dopants a en effet cru de 56% en Australie.

Sources : ABC news Australie

 Lire toutes les dépêches

 

Posted in Criminalités n°7 - mai 2013, Dépêches / n°7, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire