La feuille de coca réhabilitée au patrimoine des Andes

Pour le président bolivien Evo Morales, lui-même ancien producteur de coca, c’est un « triomphe de la culture andine ». La Bolivie est officiellement réintégrée au sein de la Convention Unique sur les Stupéfiants de 1961 des nations unies, sans l’obligation qui avait fait couler beaucoup d’encre, l’intransigeance exigeant l’interdiction de la tradition locale, la mastication de […]

Bandidos, chapitre canadien

Moins connus que leurs rivaux les Hells Angels, les Bandidos sont implantés en Amérique du Nord surtout, Etats-Unis et Canada, mais aussi en Australie et en Europe. Leurs sillages, leurs histoires s’entrecroisent comme celles d’autres gangs, les Pagan ou les Outlaws, moins puissants. Comme les Hells Angels, les Bandidos jouent des mêmes équilibres entre expansion […]

Echecs et matchs contre "la drogue", version latine

La quatrième conférence latine sur les politiques de drogues s’est tenue les 5 et 6 décembre 2012 à Bogotá (Colombie). Elle s’inscrivait dans un double contexte multilatéral d’autres conférences locales ou régionalisées sur la réduction des risques & dommages (harm reduction) en rapport avec les politiques des drogues ; et d’harmonisation, pour ne pas dire standardisation, […]

Bien mal acquis ne profite jamais… sauf en Colombie

   Dès 1996, la Colombie s’est armée d’une législation pour la confiscation des biens illicitement acquis. Les années suivantes, elle l’a parachevé en édictant un décret destiné à éviter les tactiques dilatoires des inculpés et en remettant les avoirs confisqués entre les mains d’une agence de gestion. Un patrimoine postérieurement réassigné à des fins publiques […]

Un premier pas vers le « Latinopol » ?

AMERIQUE LATINE  “Les États ont des frontières, les criminels n’en ont pas” a déclaré le ministre colombien de la Défense, Juan Carlos Pinzón, devant les représentants des 12 pays de la Unasur, réunis à Carthagène (Colombie) les 3 et 4 mai 2012. Cette déclaration résume l’objectif de ce sommet multilatéral qui réunissait près de 25 […]

L’héritage “corrompu” d’Alvaro Uribe

La « refonte de la patrie » fut une politique – occulte – de concentration des richesses nationales et du pouvoir parlementaire, municipale, régional (estimé à un tiers des élus), industriel et financier entre les mains d’un secteur d’extrême droite appuyé et exécuté par le mouvement paramilitaire AUC, Autodéfenses Unies de Colombie. Alors qu’il était […]