Buone appetite, salute !

Secret de table de Don Vito, un des premiers parrains.

De par le monde, il y a des dizaines et des dizaines de restaurants, de pizzerias et trattorias « Don Vito ».

Le vrai Don Vito, Vito Cascio Ferro, né en 1862, mort en 1943, aura été l'un des parrains mythiques de la Cosa Nostra. Condamné pour l'enlèvement de la baronne de Valpetrosa en 1898, Cascio Ferro est libéré deux ans plus tard, embarque pour les États-Unis et arrive à New York fin septembre 1901où il exerce officiellement une activité d'importateur de fruits et d'aliments.

De retour en Sicile, il institutionnalise la pratique du pizzu (littéralement « le bec », en référence à un petit oiseau qui « picore » de l'eau pour boire).

Fin bec, Don Vito, l'est aussi. Il a cultivé un rapport gourmand avec la table et les petits plats. Jusqu'à son incarcération en 1923, Don Vito sacrifiait à un rituel : le déjeuner chez son bon ami le député Petrani, à Palerme, tous les mercredis. Petrani sert d'intermédiaire entre l’Honorable Société et le gouvernement de Rome.

On y servait des olives au four, des haricots à à la menthe, des rougets aux graines de fenouil, un agnelet nouveau-né en sauce et aux herbes de pentes volcaniques, des fromages de chèvre de Caltanisseta et une cassate, ce gâteau à la ricotta recouvert d'un glaçage fait de chocolat et de beurre fondus ensemble, originellement napolitain, adopté par Palerme parlemitain depuis le débarquement des Mille.

Le tout arrosé par du chianti ou du frascati, mais surtout par les merveilleux Velutinato « dont les pentes de l'Etna ne produisaient que cent vingt barriques par an et dont, bien entendu, Don Vito, qui en était le propriétaire, se réservait l'entière production. »

Aucun rapport, bien sûr, avec l'expression traditionnelle sicilienne cucinare il delitto, « cuisiner le délit »…

Source : « La mafia se met à table, histoires et recettes de l'honorable société ». Jacques Kermoal et Martine Bartolomei, 214 pages, ed. Actes sud, mai 1986.

 

Posted in Criminalités n°9 - septembre 2013, Dépêches / n°9, La Gazette (intégrale), Les dépêches - La chronique, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire