Quelle revue pour demain ?

C.H. de Choiseul Praslin

C.H. de Choiseul Praslin

La revue reparaît après un an durant lequel elle n’a publié que des dépêches hebdomadaires ou bihebdomadaires. Vous êtes plusieurs milliers chaque mois à la consulter, plutôt rapidement, beaucoup moins à la lire en entier ou même en grande partie seulement, et à vous abonner nous n’avons pas à le cacher.

Elle ne répond donc que très imparfaitement à votre attente. Ceci n’a rien d’original dans un paysage de la presse en plein bouleversement, dans lequel les éditions sur papier et les éditions en ligne cherchent leurs places respectives, et qui se caractérise trop souvent par une surabondance d’informations vite, trop vite consommables, doublée d’une avalanche d’opinions routinières vite, et sans doute trop vite, émises.

Nous continuons de penser que des enquêtes rigoureuses restent indispensables s'attachant à l’établissement de faits peu connus ou masqués par le grand fleuve gris de l’information prédigérée, et des analyses rigoureuses par leur attention aux faits et leur absence de dogmatisme. Les très nombreux entretiens que nous avons régulièrement  nous le confirment tous les jours : entretiens avec tous ceux, chercheurs, praticiens des services publics comme des ONG et journalistes, qui observent ou étudient avec nous les criminalités transnationales, comme le spectacle souvent déprimant qu’offre l’actualité nourrie de la montée en puissance des criminalités publiques, ou privées, ou les deux à la fois.

L’optimisme répétitif que les autorités et notabilités les plus diverses, à commencer par celles de notre pays, se croit obligées d’afficher, ne trompe que peu de monde et freinerait plutôt les mobilisations nécessaires.

Nous préparons donc pour 2015 une revue au format et aux rubriques renouvelés pour répondre d’une façon plus satisfaisante à vos besoins que nous voulons aujourd’hui mieux cerner.

Dans ce but, nous vous remercions vivement par avance d’exprimer vos souhaits et surtout vos critiques dans l’espace ci-dessous :

- Cette revue vous paraît-elle nécessaire ou avez-vous déjà assez ou même trop à lire sur notre domaine ?

- La lisez-vous ou la liriez-vous d’abord à titre privé pour votre culture et compréhension du monde, ou d’abord pour des raisons professionnelles et dans ce cas pour quelle(s) profession(s) ?

- Les articles sont trop ou pas assez spécialisés, trop ou pas assez savants, trop ou pas assez variés ?

- Les textes écrits vous paraissent-ils devoir être complétés par davantage d’images comme de petits web-documentaires ?

- La revue vous paraît-elle ennuyeuse ou trop négative ? Souhaitez-vous davantage d’enquêtes ou davantage d’analyses ?

- La revue vous paraît-elle trop chère ou les modalités de paiement inadaptées ?

Voici quelques sujets de réflexion sur lesquels nous attendons vos avis avec un immense intérêt et nous vous renouvelons nos remerciements les plus chaleureux pour le temps que vous allez pouvoir consacrer à nous les donner.

Charles-Henri de Choiseul Praslin

Posted in Criminalités n°10 - octobre 2014, Dossier / n°10, Edito / n°10, Éditos, Revue Criminalités.

One Comment

  1. Bonjour Cher Charles-Henri,
    Ravie de croiser ta revue au hasard de ma lecture sur la toile, je m’inscris sur le champ.
    La compréhension de notre monde compliqué est ma première attente et, tu l’auras compris, à titre privé.
    Mon regard est trop neuf pour émettre une quelconque observation utile à l’amélioration de ce site qui, de premier abord, me plaît bien. Il est vrai que l’on peut se demander pourquoi je laisse, dans ce cas, un commentaire puisqu’il ne servira à rien…
    Simplement pour te saluer et t’encourager dans cette aventure instructive aux facettes multiples.
    Je prendrai le temps de lire les articles que vous prenez la peine d’écrire et j’apprécie par avance votre démarche.
    Bonne journée et amicalement,
    Chantal

Laisser un commentaire