ENFANTS DE MAFIEUX EN DÉSINTOX CULTURELLE

CALABRE : UN JUGE TENTE D’EMPÊCHER

LA TRANSMISSION DES CODES MAFIEUX

AUPRÈS D'ADOLESCENTS

EN LES RETIRANT À LEUR FAMILLES

Couper les filiations, interrompre la transmission des valeurs du clan: c'est en retirant les enfants à l'autorité de leurs pères, convaincus d'activité mafieuses qu'espère un juge italien, Roberto di Bella, président du tribunal pour mineurs de Reggio di Calabria depuis septembre 2011, dans le fief de la 'Ndrangheta

[Are_PayPal_LoginPlease]

Ces décisions de justice ont pu être prises après des jugements prononcés après les tous premiers faits délictueux, bagarre, vandalisme contre des véhicule de police par exemple.

Le programme a concerné jusqu'ici  une quinzaine d'enfants de 14 ou 15 ans.  Son ambition : quand les jeunes gens seront libres, à leur majorité, de vivre dans leur famille en permanence, ils rejettent les principes criminels et que ce type de décision influence aussi leur entourage.

«  Nous avons besoin de créer un réseau dans lequel nous pouvons garantir que ces enfants bénéficieront un d'une certaine désintoxication mafieuse », déclare le magistrat.

Travailleurs sociaux et psychologues accompagnent cette tentative de « redressement » du parcours des héritiers de la mafia. Une initiative que le juge considère expérimentale et évolutive. Une manière de lutter contre les filières « naturelles » de recrutement et de formation de la mafia.

Source : BBC ; Fow News.

[/Are_PayPal_LoginPlease]

Lire toutes les dépêches

Posted in Criminalités n°9 - septembre 2013, Dépêches / n°9, La chronique - dépêches et débats, La Gazette (intégrale), Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire