Venir de loin

LES NARCO-COMPTOIRS DES MAFIAS ITALIENNES EN AMERIQUE LATINE

 

QUELQUES ELEMENTS HISTORIQUES DE GEOPOLITIQUE

Par Fabrice Rizzoli (CF2R/Flare).

    Les acteurs criminalisés prospèrent  dans certains territoires précis en dérogeant totalement aux règles du système légal. Pour contrôler le secteur concerné, ils imposent même leurs  règles à la collectivité.

    Cependant leurs réseaux et les flux de diverses natures qu’ils véhiculent s’articulent, et sont relayés, bien au-delà des frontières de ces espaces de non-droit, capables même de se projeter et d’opérer à l’échelle transnationale. C'est ce qu'illustre l’article de Fabrice Rizzoli sur les « narco- comptoirs » latino-américains des mafias italiennes.

    La série de visuels de cette enquête principalement historique met en évidence la persistance dans le temps entre organisations mafieuses des deux côtés de l’Atlantique, et l’étendue des liens tissés depuis des dizaines d'années.

[Are_PayPal_LoginPlease]

Plan de la présentation à voir en format PDF :

Introduction

I. Mafia : force géopolitique transnationale en Amérique latine

II. L'importance des réseaux diasporiques

III. America Latina : terre de blanchiment

IV. La production criminelle du secteur légal

V. Le paradigme de la mafia calabraise

[/Are_PayPal_LoginPlease]

 

Cet article fait partie du dossier Zones grises en Amérique latine

 

Posted in Criminalités n°6 - avril 2013, Dossier / n°6 et n°7 - Zones grises en Amérique latine, Enquêtes / n°6, Les enquêtes - trimestrielles -, Revue Criminalités and tagged , , , .