Les portes d'entrée européennes de la cocaïne

La multiplication des portes

Si l'Espagne et le Portugal demeurent des entrées principales de la cocaïne en Europe, l'Afrique de l'Ouest s'affirme comme une alternative. Mais d'autres routes se dessinent, note ledernier rapport d'Europol. Partout, des opportunités sont saisies par les trafiquants pour faire transiter les drogues dans des conteneurs cadenassés. Des saisies récentes révèlent des entrées via la Mer Noire et l'Est de la mer Baltique.

Cependant, les bilans par produit ont leur limites, les trafics s'organisant de plus en plus en interaction des groupes traditionnellement dédiés à un type de drogue. Les réseaux voués à la cocaïne interagissent ainsi avec des filières de résine de cannabis. Les interactions entre groupes traitant de l'héroïne et de la cocaïne semblent parmi les dernières tendances observées par les service s des États membres.

Source : Europol

Eclairage

L'IRIS organise le 25 avril 2103 avec l'OGC une conférence-débat sur l'enjeu que peut représenter pour l'Europe la question des criminalités.

Lire toutes les dépêches

Posted in Criminalités n°6 - avril 2013, Dépêches / n°6, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire