MEXIQUE : MAINTENANT LES TRAINS AUSSI

RECRUDESCENCE

DES VOLS  DE MARCHANDISES

SUR

LE RÉSEAU FERROVIAIRE MEXICAIN,

PAR

DES  BANDES ORGANISÉES ET ARMÉES

La sécurité des marchandises transportées par voie ferroviaire au Mexique subit une hausse des cas de vols déclarés. Même si les camions restent la première cible des voleurs de cargaisons.

[Are_PayPal_LoginPlease]
Selon FreightWatch, une société privée de sécurité logistique, les bandes organisées n'hésitent désormais plus à provoquer délibérément des déraillement de convois en endommageant des voies ou en plaçant des obstacles sur les rails, à la manière des attaques de trains de la conquête de l'Ouest américain.

Même si les statistiques officielles sont peu fiables, Freight Watch considère le Mexique comme l'un des pays au monde au plus fort taux de vol de cargaisons à bord de ses trains. Le vol à bord des trains aurait bondi de 20 % tous les ans entre 2006 et 2010. Des vols de conteneurs entiers, ou des prélèvement à l'intérieur de ces conteneurs.

Des opérations menée par des groupes à forts effectifs, dotés d'infrastructure logistique, camionnettes, caches et entrepôts,  et protégés par des groupes armés.

Si les vols ont lieu dans l'ensemble du pays, les zones les plus concernées sont autour de la capitale Mexico, notamment Guanajuato, Nuevo Leon, Michoacan, San Luis Potosi, Sinaloa, Veracruz et Zacatecas.

Toutes sortes de marchandises, métal, meubles, céréales et produits électroniques, sont dérobées sur le réseau ferroviaire mexicain qui s'étend sur 33 000 kilomètres.

Depuis décembre 2012, une réforme de la législation mexicaine a alourdi les sanctions pénales en rendant passible de 7 à 15 ans de prison le vol de marchandises sur un réseau ferroviaire.

Sources : FreightWatch (Austin, USA) ; Risk Management magazine (New York, USA), La Razon (Mexico), Impacto (Mexico).

 

[/Are_PayPal_LoginPlease]

 

Lire toutes les dépêches

 

Posted in Criminalités n°8 - juin, juillet, août 2013, Dépêches / n°8, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire