Mexique : les orphelins des cartels

Des victimes par millions

Dans la ville de Ciudad Juarez, au nord de l'état de Chihuahua, au Mexique, on estime à 12 000 le nombre d'enfants orphelins, abandonnés ou privés de parents, que ces parents soient morts ou incarcérés lors d'épisodes liés aux guerres internes entre cartels ou aux affrontements avec la police. Pour l'ensemble du pays, une estimation avance le chiffre de 1,4 à 1,6 millions d'enfants abandonnés dans une centaine de villes du Mexique. C'est l'estimation la plus importante d'Amérique latine après le Brésil (3,7 millions d'orphelins ou enfants abandonnés, selon l'Unicef)

Neufs refuges pour ces enfants ont été créés au Mexique, accueillant quelque 800 enfants de moins de six ans, « dispensant assistance, activités éducatives et culturelles, avec des mères et des frères de substitution », explique Samia Basilia, la directrice de l'ONG Aldeas Infantiles SOS México qui se réfère aux valeurs de la Déclaration universelle des droits de l'enfant. Ces centres d'accueil emploient des travailleurs sociaux et des psychologues.

Sources : Milenio, sipse.com

Lire toutes les dépêches

 

 

Posted in Criminalités n°6 - avril 2013, Dépêches / n°6, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , .

One Comment

  1. Pingback: La revue n°6 de l’OGC en ligne !

Laisser un commentaire