Mexique : soupçons de trafic de chiffres

UNE QUESTION RECURRENTE

Les ONG mexicaines contestent la fiabilité des chiffres officiels des statistiques sur les criminalités. Manière de critiquer aussi la politique de sécurité du nouveau gouvernement de Enrique Peña Nieto, mis en place en décembre dernier, et de soupçonner des visées électoralistes.

«La statistique criminelle officielle n'est pas fiable. Elle ne l'était pas avant. Elle ne l'est pas aujourd'hui », a dénoncé José Antonio Ortega, président du Conseil citoyen pour la sécurité publique et la justice pénale, qui regroupe des assocation de défense des droits de l'homme.

Selon l'actuel gouvernement, le taux d'homicides aurait baissé de 17,1% les trois premiers mois de son mandat, celui des séquestration enregistrerait moins 25%. « Un exercice de pur fiction », selon les ONG.

José Antonio Ortega, avocat pénaliste spécialisé dans la défense des victimes de crimes et délits, estime que les efforts du gouvernement, notamment la création d'une force de gendarmerie, devraient plutôt « se dédier à la lutte contre l'impunité, dans un pays où prolifèrent les groupes civils armés d'autodéfense et où les institutions du gouvernement sont infiltrées par les réseaux criminels ».

Eclairage

Cette critique des statistiques sur la criminalité se fait aussi jour en France, dans un rapport officiel cité notamment par le journal Le Monde.

La question est clairement posée : peut-on laisser aux décideurs politiques, qui sont à l'évidence tentés de les utiliser pour des raisons électoralistes, ou aux services répressifs qui le sont pour leur propre image dans l'opinion publique, le soin d'établir ces statistiques ? Elles ne sont pas moins importantes que les statistiques économiques confiées  à l'INSEE, car elles sont comme celles-ci un instrument fondamental de la politique générale que mène un Etat.

C-H de Choiseul Praslin

Source AFP, La Nacion (Mexico)

 Lire toutes les dépêches

Posted in Criminalités n°7 - mai 2013, Dépêches / n°7, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire