Offshore leaks, le volet chinois

Les autorités chinoises tentent de boucher les trous des fuites vers les paradis fiscaux.

Censuré ! La riposte chinoise aux révélations sur les comptes offshores des élites politiques et financières chinoise n'a pas traîné. Les autorités ont bloqué l'accès internet au rapport du Consortium international des journalistes d’investigation, l'ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists)
Bloquage aussi aux sites de médias partenaires des révelations comme Le Monde ou The Guardian, où une version chinoise de l'enquête est disponible en téléchargement gratuit.

Les fichiers ont mis en lumière plus de 20 000 clients des paradis fiscaux basés en Chine ou à Hong Kong. On y trouve par exemple des détails sur une société immobilière co détenue par Deng Jiagui, beau-frère du Président et chef du Parti communiste, et des compagnies aux Iles Vierges britanniques montées par le fils du Premier ministre Wen Jiabao.
Bien d'autres « princes rouges » et héritiers du système par des liens familiaux apparaissent : Xi Jinping ; Wen Yunsong et Liu Chunhang, respectivement fils et gendre de l’ancien Premier ministre Wen Jiabao ; Hu Yishi, cousin de l’ex-président Hu Jintao ; Li Xiaolin, fille de l’ancien Premier ministre Li Peng ; Wu Jianchang, gendre de l’ex-numéro 1 Deng Xiaoping, etc
PricewaterhouseCoopers, UBS et d'autres banques occidentales  jouent un rôle clef comme intermédiaires pour aider ces clients chinois  à monter des sociétés aux Iles Vierges britanniques, à  Samoa et dans d'autres places financières offshore habituellement associées avec les fortunes occultes. Le Crédit Suisse a par exemple aidé le fils de Wen Jiabao à créer sa société aux Iles Vierges alors que son père dirigeait le pays.

Sources : Libération ; The Center for public integrity ; ICIJ.

Posted in Criminalités n°9 - septembre 2013, Dépêches / n°9, La chronique - dépêches et débats, La Gazette (intégrale), Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , , , .

Laisser un commentaire