Sommes-nous tous des bourreaux en puissance ?

0.80

Historien et journaliste, Didier Epelbaum a publié de nombreux travaux sur la « solution finale ». Dans son dernier livre,  » Des hommes vraiment ordinaires ? Les bourreaux génocidaires », il compare quatre événements qui ont marqué le XXe siècle : le génocide arménien de 1915, la déportation des Juifs par l’Allemagne Nazie durant la seconde guerre mondiale, les crimes des Khmers Rouges de 1975 à 1979 et le génocide rwandais de 1994 .

Chacun d’entre nous, en découvrant les atrocités commises durant la seconde guerre mondiale, a pu se poser cette question quelque peu manichéenne. Pierre Bayard, psychanalyste et professeur de littérature française, en a même fait le titre d’un livre où il s’imagine comment il répondrait aux choix auxquels il aurait été confronté s’il avait vécu à cette époque . Il s’appuie à la fois sur les comportements qu’il adopte au quotidien, sur la correspondance de son père (étudiant durant la guerre) et sur certaines « lois scientifiques » de la psychanalyse. Aujourd’hui, la question ne manque pas de se poser à l’heure où les médias retracent régulièrement le parcours d’individus en apparence « sans histoire », qui sont devenus des terroristes.

Catégorie :

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sommes-nous tous des bourreaux en puissance ?”