Revue La Veille N°2

Dans le Code Général des Impôts se trouvent trois mots, que nous faisons nôtres, sur la presse, « éclairer le jugement des citoyens » Un bon éclairage, d’abord, n’est pas donné par un projecteur au sommet d’une tour de contrôle, mais par des sources lumineuses variées.

Un jugement, ensuite, se forme pas en écoutant une seule voix, mais en confrontant des points de vue différents, et mêmes contradictoires.

Enfin nous ne voyons pas dans nos lecteurs des électeurs à guider, ou des consommateurs d’informations à gogo, mais bien des citoyens libres cherchant le bien commun.

C’est notre pari, que d’aller à l’encontre de courants dominants dans la presse, dont Jürgen Habermas a écrit dans un article de notre confrère Le Monde : L'assoupissement post-démocratique de l'opinion publique est dû aussi au fait que la presse a basculé dans un journalisme d'encadrement*, qui avance main dans la main avec la classe politique...

La Veille veut marcher la main dans la main avec auteurs et ses lecteurs, qu’elle accueillera dans son actionnariat.