Suisse : l'heure des comptes

TRANSPARENCE À L'HELVÈTE

 Pétition au Parlement européen pour une commission indépendante  sur l'opacité bancaire suisse

Que cachent, qu'ont caché tous ces comptes à numéros des banques suisses ? La Suisse a longtemps mis en avant sa discrétion bancaire. Une vertu qui n'en est plus une quand on parle d'opacité, de dissimulation.

Le réseau Tax Justice Network rend publique une lettre adressée par la députée portugaise Ana Gomes, membre du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, au président du Conseil de l'Europe, Herman Achille Van Rompuy.

Indiquant que « l'évasion fiscale et la corruption sont des réalités qui ont été protégées par la Suisse, le Liechtenstein et d'autres paradis fiscaux et centre de blanchiment financiers (incluant des états membres de l'UE), sapant la gouvernance européenne en couvrant des activités criminelles », la députée européenne est signataire d'une pétition demandant aux institutions européennes de créer « une commission indépendante vérité-justice sur le cas de la Suisse pour mener des investigations sur son rôle dans la corruption politique et l'évasion fiscale ».

« Il est de notre devoir, ajoute-elle, de mettre fin à ces comportements inacceptables, d'enquêter pour dévoiler la vérité et de poursuivre toutes les personnes criminellement responsables car elles ne sapent pas seulement nos économies avec leur pratique du secret financier mais érodent aussi notre démocratie en dissimulant la corruption et les avoirs illégaux. »

Source : Tax Justice Network

Lire toutes les dépêches

 

Posted in Criminalités n°7 - mai 2013, Dépêches / n°7, Les dépêches - La chronique, Les dépêches hebdomadaires, Revue Criminalités and tagged , , .

Laisser un commentaire