Trafics multiples – Livres, films, arts et culture

TRUAND

MES CINQUANTE ANS DANS LE MILIEU CORSO-MARSEILLAIS

par Emile Diaz et Thierry Colombié

Dans un ouvrage publié chez Robert Laffont, Emile Diaz, dit Milou, un membre des hautes strates du milieu criminel français, raconte avec Thierry Colombié, chercheur associé au CNRS, sa vie d’acteur criminel.

Thierry Colombié, qui a déjà publié plusieurs livres sur ce milieu, dont un sur la mort du juge Michel et un tiré de sa thèse de doctorat, aide Milou à prendre le recul nécessaire pour mettre à jour et transmettre tous les tenants et les aboutissants de son expérience.

Emile Diaz naît le 1946 dans le quartier de à Marseille, d’un père qui a été militant communiste espagnol et d’une mère appartenant à une famille corse pratiquant une délinquance systématique. Les souvenirs brûlants de l’Occupation, notamment de la collaboration entre la police française et les occupants pour réprimer dans le sang les résistants et une bonne partie des quartiers populaires marseillais, bercent son enfance.

Alliés aux convictions politiques de son père et à l’organisation bien rôdée et bien armée, de sa famille maternelle, ces souvenirs vont le déterminer à passer sa vie dans l’illégalité violente et une opposition farouche à l’institution policière. La corruption, au moins à Marseille, d’une partie importante de celle-ci, qui couvre et aide nombre de projets du milieu, et ce qu’il sait des alliances passées entre le niveau criminel au dessus de lui et des hommes politiques, ne font rien pour amoindrir cette détermination, bien au contraire.

Bien entendu, ses activités criminelles lui assurent, et très jeune, un train de vie fort confortable que ses origines ne lui auraient laissé que très peu de chances de se procurer, et en cas, bien improbable, de réussite, au bout de longues années seulement.

...

Pour lire la suite, merci de vous abonner :
3.00
Posted in Informations, Informations / n°2, La Veille, La Veille n°2 and tagged , .

Laisser un commentaire