Chronique de Pierre Charasse : ma Tour de Babel

UNE VISION CRITIQUE DE LA MONDIALISATION

les défis qui sont devant nous

Pierre Charasse, ancien ambassadeur de France vivant à Mexico, président d'honneur de l'OGC, publie un blog qu'il présente comme "un fourre-tout d’idées, de thèmes qui ont tous à voir avec la mondialisation, c’est à dire avec la période actuelle que nous vivons".

C’est une vision critique de la "pensée unique" qui domine la vie publique, politique et économique, alors que nous avons devant nous, après les années fastes de l’après-guerre et du plein emploi, le spectacle désastreux des échecs de l’imposition d’un modèle unique qui depuis l’effondrement du bloc de l’Est n’a aucun contrepoids sérieux actuellement.

La gauche dans toute sa diversité a été "sonnée" par l’implosion de l’URSS et n’a pas été capable de concevoir un contre-modèle de société capable d’arrêter l’inexorable progression des "évangélistes du marché" qui ont réalisé depuis l’avant guerre un travail en profondeur auprès des hommes politiques, des médias et des universités pour instiller l’idée que face au communisme un seul modèle était possible : le leur.

Pour Pierre Charasse, tout n’est pas négatif dans le monde contemporain : l’allongement  de la durée de vie, les progrès des sciences, les technologies de la communications qui sont en train de changer radicalement l’organisation des sociétés et la manière de faire de la politique, l’irruption de la "société civile" qui modifie la donne du débat public national et international. Il n’est pas question pour lui de s'enfermer dans des schémas passéistes, ringards.

Il donne sa vision critique de la mondialisation et du mythe de la "menace globale" dans son blog :

«La Tour de Babel, analyse critique de la mondialisation »

Lire toute la Gazette

Posted in La Gazette (intégrale), La tribune - accès libre -, Revue Criminalités and tagged , .

Laisser un commentaire