N° 3 Février-Mars 2016

La revue est maintenant payante, car c'est la meilleure manière d'assurer son indépendance.

Le prix ne devrait pas être un obstacle : 2 € le numéro mensuel pour les abonnés, et quelques dizaines de centimes d’euros pour les articles achetés à l’unité.

Ce numéro vous propose un petit tour d’horizon différencié sur notre société, comme c’est notre vocation :

- une opinion sans aucun doute originale : comment un truand de très haut niveau, Emile Diaz, dit Milou - en retraite rassurez-vous - voit la genèse des attentats islamiques en France.

- deux informations, une socio-économique de politique générale sur les partenariats publics-privés, une question cruciale pour notre développement, et une, plus spécialisée dans le domaine criminel, sur le livre « Sommes-nous tous des bourreaux en puissance ? »

- deux analyses, l’une sur le fonctionnement politique et général actuel, en prenant comme exemple la pénalisation de clients des prostituées au Parlement, et l’autre plus spécialisée, sur la structure de base des systèmes criminels.

Et La Veille grandira si ses lecteurs lui prêtent vie, à elle et ses auteurs.
Le prochain numéro paraîtra à la rentrée de septembre 2016 en raison d'une réorganisation de la revue.

C-H de Choiseul Praslin, directeur éditorial

La Justice, Paolo Veronese, Sacrestia del Duomo di Castelfranco Veneto

La Justice, Paolo Veronese, Sacrestia del Duomo di Castelfranco Veneto

Abonnez-vous à notre newsletter